La photomodulation par Leds

 La biostimulation par LED est une stimulation des mitochondries de nos cellules par une lumière froide (ne produisant pas de chaleur comme les lasers). Il s’agit d’une action dite photo-modulatrice et non pas photo-thermique comme les lasers. C’est une photomodulation.

Indolore et sans effet secondaire.  Stimule et régénère les cellules de la peau. Permet de réduire partiellement les rides, le relâchement cutané et contribuent à l’amélioration de la texture cutanée et des signes extérieurs de vieillissement de la peau comme son amincissement, le manque de tonus ou de fermeté et le teint terne.  Participe au maintient de l’équilibre de la matrice extracellulaire du derme. 

Les traitements Leds permettent le retour de l’intégrité cellulaire des fibroblastes matures et photo-vieillis en leur permettant de retrouver leur potentiel de sécrétion de collagène. De même, les LED peuvent réduire les risques de rebond pigmentaire et les taches brunes après un processus inflammatoire (par exemple après une brûlure, un peeling ou un laser…).

 Applications lumière bleue 

– Obtenir un effet anti-bactérien sur la peau
– Effet purificateur et cicatrisant au niveau du derme
– Favoriser la cicatrisation, tenseur, oxygénation et réhydratation

Fonctionnement : les ondes électromagnétiques émises par la lumière bleue vont stimuler des substances naturelles (porphyrines) présentes dans les cellules pouvant jouer le rôle de cofacteur lié à certaines enzymes qui vont produire, par excitation de la lumière émise, un type d’oxygène très réactif (oxygène singulet) qui réagit fortement à l’hydrogène présent dans la membrane cytoplasmique des cellules. 

 Le mécanisme engendré est une augmentation de l’eau à l’intérieur de la limite cytoplasmique de la cellule, ce qui va provoquer un mécanisme d’hyper hydratation et d’expansion par compression des tissus.  

Avec une longueur d’onde de 415 mm, la lumière bleue dispose de propriétés qui aident à calmer les inflammations de la peau. L’acné est causée principalement par les bacilles acides; la lumière bleue détruit ces bactéries sans nuire aux tissus de la peau. En peu de session, vous pourrez réduire et soigner l’acné et faire disparaître les points noirs

Applications lumière rouge.

– Régénération du collagène et de l’élastine
– Stimulation de la circulation sanguine
– Actions sur les rides, cicatrices, vergetures (et dans l’amincissement)
– Régénération tissulaire (activation des fibroblastes) et des fibres élastiques
– Légère action thermique qui stimule les défenses anti-infectieuses
– Traitement des vergetures rouges
– Forte atténuation des vergetures blanches
– Resserre les pores de la peau…

Fonctionnement : les ondes électromagnétiques émises par la lumière rouge pénètrent particulièrement bien dans la peau.  Elles stimulent la membrane des mitochondries constituant le lieu de la respiration cellulaire, qui a pour fonction de régénérer la molécule productrice d’énergie de la cellule ou ATP.  La combinaison des facteurs de croissance ( ATP, ADN, ARN) augmente l’activité cellulaire et conduit à la réparation cellulaire, à la stimulation des fibroblastes et des kératinocytes qui synthétisent le collagène et l’élastine.

Applications lumière jaune orangé.

– Amélioration de la circulation sanguine
– Drainage lymphatique
– Tonification des muscles peauciers
– Consolide la surface de la peau
– Aide en cas de rides
– Éclaircissement des cicatrices
– Lisse la peau…  

Fonctionnement : elle sert de catalyseur à l’immense majorité des fonctions cellulaires par les protéines qui sont les éléments essentiels de la vie des cellules.  En recevant la lumière jaune orangé, le récepteur enzymatique libère des ions qui adhèrent immédiatement à la membrane cytoplasmique.  Celle-ci va accroître le dépôt du collagène et réduire la collagénase et ainsi stimuler l’activité des fibroblastes.

Calme les rougeurs. Elle améliore la circulation sanguine et lymphatique et a ainsi un effet drainant, anti-œdème.

 Les cycles de pulsation de la lumière jaune orangé permettent la stimulation des récepteurs qui se trouvent dans différents tissus de types musculaire, adipeux ou autres.



Marceline Malenfant ND.A

Naturopathe Esthéticienne