Les acides de fruits pour votre peau

Les acides de fruits participent à la régénération des cellules de la peau. 

Une forme de manteau acide recouvre notre peau. Ces acides sont naturellement présents sur notre peau et proviennent de notre métabolisme, du sébum ou bien de la transpiration.  Ils sont chargés de retenir l’eau naturellement et assurent ainsi l’hydratation de la couche cutanée supérieure.

L’exfoliation fait avec des acides de fruits garantie une action plus profonde sur les cellules que le gommage mécanique.  Chaque type d’acides à son propre mode de fonctionnement, mais tous ont le même objectif : débarrasser la peau des cellules mortes, corriger le teint et maintenir l’hydratation de l’épiderme.

·         Les acides ont la capacité de grignoter les liaisons entre les cellules mortes pour favoriser leur décollement.  L’action va ensuite stimuler la division des cellules de l’épiderme et envoyer des signaux à l’intérieur de la peau pour favoriser la régénération de l’épiderme et du derme. 

Concernant le rythme d'application, il est recommandé d'alterner des phases d'action et de repos afin d'éviter que la peau ne s'habitue à l'acidité. "Si l'on sur-stimule la peau, les cellules ne se divisent plus et le vieillissement est accéléré.

 Chez une peau mixte à grasse, on peut appliquer une lotion exfoliante une fois tous les deux jours ou faire une cure de quinze jours consécutifs par exemple.  Par contre, il est déconseillé de faire un usage fréquent d’acide de fruit sur une peau sèche, allergique ou très réactive.

 A chaque acide son mode d'action

L'action des acides dépend de la taille des molécules qui les composent. Plus la molécule est petite, plus elle aura une pénétration profonde et agira sur la structure de l'épiderme.

L’acide glycolique, issu du raisin, de la canne à sucre ou de la betterave, est le plus petit

L’acide salicylique n’est pas un acide de fruit, mais un BHA.  C’est à dire que c’est un actif liposoluble issu principalement du saule et qui se dissout dans les graisses et les huiles.  On l’utilise pour les peaux grasses et acnéiques.  Il atténue les points noirs, les microkystes et régules l’excès de sébum.  Il adoucit et affine le grain de peau

 L’acide citrique, issu des agrumes, est préconisé pour l’éclat et les irrégularités du teint.  On l’applique localement sur les imperfections ou sur la totalité du visage, en traitement d'attaque pendant quatre jours puis deux fois par semaine sur une cure d'un mois. 

.L’acide lactique, issu de la fermentation du petit- lait peut être utilisé tous les jours puisque l’effet reste superficiel sur l’épiderme. 

 Associer les acides pour un meilleur résultat

On associe dans les produits plusieurs acides pour maximiser les actions et obtenir un meilleur résultat. Chez Esthederm, le sérum Intensive AHA Peel se compose d'un mélange d'acide lactique pour "renforcer la barrière cutanée", d'acide citrique afin "d'éliminer les cellules mortes et stimuler le renouvellement cellulaire" et enfin d'acide salicylique pour "adoucir, apaiser et affiner le grain de peau". Un cocktail sans danger, selon la spécialiste. "Il n'y a pas de mauvaise formule mais uniquement des mauvaises utilisations." 

Marceline Malenfant ND.A Naturopathe, Esthécienne